Et maintenant... clin d'oeil d'Enrico au 50S!!!

Publié le par isabelle corbo-zbinden

Eh oui, la fin de la session des cours approche ...on verse une petite larme...certains nous quittent, d'autres restent, de nouveaux nous rejoignent.. c'est la vie.

Mais ENRICO nous a fait une surprise lors de notre dernière rencontre du samedi matin en nous chantant une chanson de Gilbert Bécaud . Il avait toutefois apporté quelques modifications au texte pour nous saluer en beauté.
Nous lui souhaitons le meilleur pour l'avenir, qu'il ne nous oublie pas et surtout une grande carrière de chansonnier...

Je vous propose d'écouter la chanson, de la chanter VERSION ENRICO  !!!!




        VERSION ENRICO                                                                  VRAI TEXTE

Et maintenant, que vais-je faire
Sans le centre que sera ma vie                                                     De tout ce temps
De tous ces gens qui m'indiffèrent
Maintenant que tout est fini                                                             Que tu es partie                       
Toutes ces nuits, pour quoi pour qui
Samedi matin qui revient pour rien                                              Et ce matin
Les heures qui battent samedi matin                                         ce coeur qui bat pour qui pour quoi
Qui battent trop fort , trop fort                                                         qui bat
Et maintenant que vais-je faire
Vers quel néant glissera ma vie
Vous m'avez laissé la terre entière                                              Tu m'as laissé 
mais la terre sans vous c'est petit                                                sans toi
Vous, mes amis, soyez gentils
Vous savez bien que l'on n'y peut rien
Même Isabelle crève d'ennui                                                          Paris
En pensant que je ne serai plus là                                               Toutes ces rues me tuent
Et maintennt que vais-je faire
Je vais en rire pour ne plus pleurer
Je vais brûler des nuits entières
Au matin j'étudierai                                                                             je te haïrai
Et puis un soir dans mon miroir
Je verrai bien tous mes amis                                                             la fin du chemin
pas une fleur et pas de pleurs
Au moment de .......................l'adieu

Publié dans chansons

Commenter cet article

Enrico Varrani 29/01/2010 18:22


Etre sur le blog d'Isabelle: POINT D'HONNEUR pour moi. Bonne chance Isabelle.
Enrico